Projet 90

SPECTACLES - CONCERTS - ART & CULTURE - Aire Urbaine BELFORT MONTBELIARD

 

 

 

Mentions légales : PROJET 90 / 220 avenue Jean Jaurès 90000 BELFORT / E.Mail : projet-90@orange.fr / Tél. : 03 84 26 79 65.

Forme juridique associative, Président : Bernard RENAUD. Siret : 338 430 507 00024 Code Naf : 9001Z

vendredi 27 novembre

2020

vendredi 6 novembre

2020

Maison du Peuple Belfort

20h00

Tarif : 33,70 € à 36,70 €

Maison du Peuple Belfort

20h00

Tarif : 34 € à 36 €

LE MONDE APPARTIENT A CEUX QUI LE FABRIQUENT - Nouveau Spectacle - Don't Worry Be Noichi ! Une légende raconte que Dieu a créé le monde en 6 jours et qu'il s'est reposé le 7ème afin de laisser les finitions aux Chinois. Entre acidité, franc-parler, engagement et impro, Bun Hay Mean va vous faire voyager... dans sa tête. Il vous prépare le meilleur du mieux car ses vannes ne sont pas de la contrefaçon. "Pas vrai Tchang ?"

À chaque fois qu’Olivier de Benoist a un enfant, il fait un one-man-show.
Comme il en a eu un quatrième, il revient avec un nouveau spectacle. Après avoir beaucoup parlé de sa belle-mère et de sa femme dans ses premiers spectacles, Olivier de Benoist a 
décidé de se fâcher avec les seuls membres de sa famille qui le supportaient encore : ses enfants.
Dans cette véritable ode à la contraception qu’est « Le Petit Dernier », ODB vous prodiguera moult conseils puisés dans son expérience de père de quatre charmants bambins. Car si avoir un enfant a de bons côtés - tout le monde se rappelle de la joie intense ressentie lorsque votre enfant dit pour la première fois « Papa », « Maman » ou « Je m’en vais, j’ai pris un appart » -, il n’en reste pas moins que le supporter pendant plus de 18 ans n’est pas une sinécure. Pendant la majeure partie de l’histoire de l’humanité, élever les enfants était une tâche exclusivement féminine. 
Aujourd’hui, les choses ont enfin changées. Et Olivier de Benoist en est très content. Car les hommes sont bien meilleurs que les femmes quand il s’agit de s’occuper de leur progéniture. Fort de l’expérience acquise avec ses 
quatre enfants, Olivier de Benoist entend enfin révéler aux femmes les secrets d’une éducation réussie.
Pour conclure, quand ODB a appris qu’élever un enfant de 0 à 18 ans ça coûtait 50 000 euros, il a dit à sa progéniture « Je vous file les 50 000 tout de suite et vous partez!» Malheureusement, ils sont toujours là!